lundi 9 septembre 2013

Matchs de la rentrée littéraire, et idées séries

L'année dernière, grâce aux matchs de la rentrée littéraire, j'avais découvert le dérangeant et percutant récit autobiographique de M. Fragoso : "Tigre, tigre"

Les matchs de la rentrée littéraire - organisés par Price Minister - c'est LE bon plan lecture du moment : il faut avoir un blog, choisir un livre sur la liste proposée, Price Minister vous l'envoie gratuitement, et vous vous engagez à en faire la critique et à le noter. Toutes les infos ici !


Si c'est votre première participation, je peux vous parrainer (je reçois un livre supplémentaire !). Mon url : http://krizoscrap.blogspot.fr/

Cette année, comme ma copine Katell, j'ai choisi ce livre :


Outre un résumé intrigant, la thématique du papillon monarque m'a interpellée car j'ai l'impression qu'elle est récurrente dans l'imaginaire américain. Par ex. on la retrouve dans deux séries que j'ai regardées cet été : Under the Dome (en cours de diffusion), une série de fiction adaptée d'un roman de S. King : c'est une série qui n'est pas extraordinaire (d'autant que je ne suis pas du tout fan de S. King), mais se suit de façon plaisante.


L'autre série à laquelle je pense est l'excellente The killing (US), dont j'ai dévoré les 3 saisons en quelques semaines. De la pure série policière efficace, pleine de suspens, avec de très bons acteurs. 


J'ai l'impression d'avoir encore croisé ce thème de l'incroyable migration des monarques ailleurs ... et vous, ça vous dit quelque chose ?

3 commentaires:

  1. moi çà me dit franchement quelque chose...et pour cause! en Californie, où nous sommes passés, les monarques y viennent au printemps en grand nombre ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Salut Krizo,
    l'an passé, j'avais laissé passer l'info mais ça me tente bien de participer. Je me penche sur la question cette semaine et si tu veux bien me parrainer, je te fais signe, ok?
    Gros bisous
    Sophie (ruphide)

    RépondreSupprimer
  3. J'avais choisi le même livre que toi l'an passé et cette année ça sera Véronique Ovaldé.
    Merci pour ton com sur mon blog.

    RépondreSupprimer