lundi 31 janvier 2011

Enfant sage !

Ah Ulysse est un enfant extraordinaire, ni le plus intelligent, ni le plus beau (bah enfin si pour moi, oui !!) mais tellement gentil, adorable, rigolo ... un vrai régal d'enfant. En toute objectivité de môman !


Kit 'Organic' by ThreePaperPeonies @ mscraps

dimanche 30 janvier 2011

Soeurs


Voici une page réalisée avec une photo prise cet été pendant nos vacances dans la Loire, au Clos Lucé :


Credits (100 % mscrap's) : Joyce Paul Tickled GCGrey mini kit ; LLabarca : Doodle Frames Vol02

jeudi 27 janvier 2011

Petit prince

Nouvelle poussée de fièvre hier soir, cela fait plus de 10 jours qu'Ulysse alterne des journées où il semble en forme et des moments où il chauffe. Sans compter la toux et le rhume. Retour donc à la case médecin, et antibio dégoûtant à la clé. Une photo prise avant hier, où il était tout malade mais pourtant ravi d'une journée d'école où il avait préparé une galette et ramené une jolie couronne.


kit "dream it" by Sabrina's creation @ mscraps

mercredi 26 janvier 2011

a study in pink

Ma page, avec ma sugar-sweet-cute-love-baby-girl ... Alice :

[t for me designs], / "sugar-sweet-cute-love-baby-kit" ! 

mardi 25 janvier 2011

Nostalgie ...

Avec tous les bébés fraîchement arrivés ou en passent de pointer le bout de leur nez autour de moi (clin d'oeil à ma cousine la Ch'tite Fée qui débute allègrement son post-terme ...) j'ai eu envie d'exhumer les très rares photos numériques que j'ai de Lucie-Ly nourrisson ; ici des photos 'snapshots' prises avec la camera DV en très mauvaise qualité, j'ai dû les améliorer de mon mieux. Nostalgie de ces échanges avec ce tout premier bébé, et Lucie-Ly était un bébé extraordinaire. Mais la nostalgie s'arrête là, car je sais aussi que j'étais alors extrêmement fatiguée physiquement (j'ai mis du temps à récupérer de cet accouchement, à la différence des deux suivants), encore très peu sûre de moi dans mon rôle de maman (mais le serai-je un jour vraiment ...), et anxieuse à l'idée de la reprise du travail (et le 80 % n'existait pas encore à l'époque). Je souhaite donc plein de courage à tous les jeunes parents !


Credits : papers "organic" 3PP ; "chiffres et nombres" Ange Designs

lundi 24 janvier 2011

Everyday life

Chez Oscrap's, Feifei est à l'honneur, avec un challenge et des freebies : voir ICI ! Ma participation :




Sinon question "loisirs en soirée", zhom et moi regardons avec beaucoup de plaisir la série anglaise "Misfists". Ames sensibles et puritaines s'abstenir, c'est très ... hum ... rock'n roll ! Sur une base pourtant déjà exploitée (des jeunes "à problèmes" découvrent après un orage étrange qu'ils sont dotés de super pouvoirs), la série dynamite et réinvente ; ici pas d'effets spéciaux coûteux ni quasi aucun décor que des immeubles glauques de banlieue, mais les jeunes acteurs sont absolument formidables. C'est dérangeant, bizarre, hyper trash, attendrissant et formidablement drôle. Je suis définitivement "in love" avec l'accent écossais ! Bref, un véritable ovni télévisuel made in les britons, très en forme en ce moment !


Pour finir, j'ai fait le plein de bouquins ces jours-ci, un peu par hasard (échange de livres, achats d'occaz ...), reste à s'y mettre :


Bonne soirée !

dimanche 23 janvier 2011

Curiosités ...

Zhom cultive donc avec passion et talent des plantes carnivores, dont certaines extrêmement rares et difficiles de culture. 

Dans la famille des nepenthes (plantes à urnes), on trouve de nombreuses espèces aux formes et coloris variés. Le nepenthes Jamban signifie en indonésien nepenthes-toilettes. Mais pourquoi donc ?


D'autres ont des formes de ... de ... je vous laisse vous faire votre opinion :


Certains sont si beaux, brillant et colorés qu'on les croirait artificiels :



Il y a aussi les heliamphora, dont les feuilles massives enroulées forment les pièges, surmontées d'une cuiller à nectar pour attirer les proies, ou encore les utriculaires, plantes minuscules dont certaines feuilles souterraines sont transformées en pièges qui aspirent des proies microscopiques. Les utriculaires se distinguent parfois par leur fleurs aussi belles qu'éphémères, qui ont la grâce des orchidées. Dans un de ses terrariums, zhom cultive conjointement heliamphora robustes et fragiles utriculaires :




Credits : photos prises par Zhom 

Et je ne vous laisserai pas partir sans mettre quelques photos de bestioles, surtout qu'elle sont prises par Lucie-Ly ! Voici des phasmes-feuilles, ou phyllies ; admirez les nuances des coloris, du vert au jaune, et la découpe du corps qui simule parfaitement les bords d'une feuille ; le pire c'est que les bestioles s'y trompent elles-mêmes, et grignotent parfois un morceau de leurs soeurs ...


Et un p'tit coucou de ma mante alien préférée :


Je fais ma fière, mais l'autre jour, je prenais des photos d'une mante sur le bras de Lucie-Ly, j'approche un peu trop près l'objectif, et la bestiole ... saute dessus ! J'ai eu un instant de panique, suffisant pour lâcher l'apn que je n'avais pas autour du cou, qui tombe sur la bébête ! Et moi d'être catastrophée à l'idée d'avoir blessé le mini-monstre ... heureusement elle s'en est bien tirée. Mais comme je disais à zhom, j'ai beau les savoir inoffensives, j'avoue qu'elles ont atteint une taille et surtout une attitude (rapidité, agressivité) assez effrayantes. Rien à voir avec les placides phasmes ou sauterelles !

Semaine 3

Rien de bien folichon cette semaine encore, et on a même frôlé le drame vendredi ... alors pourvu que la semaine qui arrive soit plus sympa !


"Clic" by Ange Designs  + template LJD

mercredi 19 janvier 2011

Embarquement immédiat ...

Envie de faire un clin d'oeil à ma copine Katell qui nous offre avec nostalgie des photos superbes et vivifiantes de ses vacances en Cornouailles en 2007 ... oui moi aussi je partirais bien, là tout de suite, alors pourquoi pas vous embarquer avec moi à Bornéo (hiver 2009) ...

Suivez-moi ...

... dans des chambres d'hôtel où la vue depuis notre lit donne ça :


... ou ça :

 

... où l'on peut observer au petit matin les écolier en uniforme prendre le bateau pour se rendre à l'école de l'autre côté du fleuve ...


... suivez-moi dans la chaleur étouffante et moite de la "campagne" malaisienne ...


... au pied des falaises de 'limestone' tout en haut desquelles poussent d'exceptionnelles variétés de nepenthes ...


... suivez moi dans la jungle, stridente, où le bruit assourdissant des insectes n'est interrompu que par des averses aussi puissantes que soudaines ... où l'on peut comme Gulliver tantôt se prendre pour un géant, la tête près du ciel ...


... tantôt se sentir minuscule face à une nature incroyable ...



... suivez-moi à la découverte de plages paradisiaques mais totalement vierges de tourisme ...


... ou d'endroits de nature mi-sauvage, mi-domptée par l'homme, véritables jardins d'Eden ...


... à l'assaut des montagnes couvertes de jungle ... (oui oui on est allé jusque tout en haut !!)



... visiter des grottes abyssales et des gouffres monstrueux, et assister bouche-bée, au crépuscule, à la sortie de millions de chauve-souris affamées, formant des figures étonnantes, comme ici ... un slip ???



... et retrouver le soir l'ambiance chaleureuse et étonnamment calme de Kuching, aller déguster la délicieuse cuisine locale sur le bord de la rivière, au milieu de la population bigarrée et joyeuse ...



Pour moi et sans doute pour toujours, "vacances de rêve" sera synonyme de Bornéo.

Souvenirs de neige

Je continue à écouler mon stock de photos de décembre sous la neige, maintenant qu'elle est partie (et pour longtemps j'espère) ; je suis toute contente d'observer les tiges de crocus et de narcisses qui sortent fièrement de terre, ainsi que les boutons de fleurs du magnolia stellata ...

Credits : masked 5 RuthMelody Designs ; 'JollySeason' by Anita Designs (@ mscraps)

samedi 15 janvier 2011

"petite" semaine !


Fidèle à sa réputation ... elle l'a bouffé !

Zhom a réuni mâle et femelle de mantes lobata Deroplatys. Il était un peu inquiet parce que comme vous pouvez le constater, la femelle est beaucoup plus grande que son homologue. Le couple est resté ensemble pendant toute une semaine. Nous ne savons pas si l'accouplement a eu lieu. Le mâle, cependant, est resté sur le dos de la femelle tout le temps. La mante "pond" ce qu'on appelle des oothèques, nids d'oeufs, qui doivent avoir été fécondés par le mâle pour se développer. Hélas aujourd'hui, nous avons découvert que le mâle a été mangé par madame... Seul un petit morceau de l'aile restait. La mante, pourtant gavée de grillons par zhom pour éviter la fringale post-coïtale, n'a pas résisté à son instinct prédateur, et à dévoré monsieur jusqu'à sa dernière extrémité ! (Euh bon ne croyez pas que j'en rigole, ni qu'on fait ça par cruauté ; on fait de l'élévage, mais les accouplements sont vraiment à très haut risque ...)




R.I.P. :